Un regard envoûtant avec le volume russe

Cette technique permet de donner plus de volume, même sur des personnes ayant des cils ou courts ou clairsemés.
Des extensions de cils beaucoup plus fines que l’extension de cil à cil classique.

L’application de plusieurs extensions vison très fines sur un cil naturel permet de créer l’impression d’une frange de cils fournie sans alourdir le regard tout en étant plus léger que la méthode cil à cil.

 

 

Comment entretenir vos extensions de cils volume russe?

Des gestes brusques comme se frotter les yeux, tirer ses extensions, les écraser sont des éléments qui provoqueront la perte prématurée de vos extensions.

Moins vous les toucherez, plus vous les garderez longtemps.

  • Attendez toujours 24h avant une douche a vapeur, un sauna,.. que votre colle sèche. La vapeur peut provoquer un ramollissement de la colle…
  • Ne pas utiliser de coton en se démaquillant les paupières car celui ci viendra entre les extensions et la paupière

 

 

Les choses que vous pouvez faire avec vos extensions de cils

  • Vous maquillez la paupière et mettre de l’eyeliner
  • Vivre totalement normalement

Les produits utiles pour vos extensions de cils

  • Le démaquillant de type eau micellaire sans huile (L’huile dissout la colle et provoque la chute de l’extension).
  • Le shampoing pour cils est un produit parfait lorsque l’on a du volume russe. Plus le temps passe plus les extensions se rigidifient et plus les poussières, acariens peuvent s’accumuler au raz du cils. Il est important de bien les nettoyer afin de garder une hygiène irréprochable et d’éviter la formation de bactéries.
  • Le soin spécial pour nourrir vos vrais cils est vivement conseillé pour garder de beaux cils et une belle base pour les extensions.

 

 

 

 

Les contre-indications :

– Personnes ayant déjà fait des allergies aux extensions
– Allergie aux produits synthétiques (acrylates ou autres)
– Personnes souffrant de dermatite
– Chirurgie des yeux depuis moins de 3 mois (laser, glaucome, cataracte, lifting…) 
– Maquillage permanent aux yeux de moins de 2 mois
– Conjonctivite ou autres infections
– Infection ou maladie aux yeux
– Chimiothérapie (seulement 6 mois après la dernière chimio)
– Blépharite
– Orgelet ou chalazion
– Personnes mineures